Skip to main content

Atelier de partage : CLASSE MOYENNE FEMININE ET DEMANDE DE SERVICE DE GARDE D’ENFANTS EN AFRIQUE DE L’OUEST

UAM

 

Avec comme thème « Classe moyenne féminine et demande de service de garde d’enfants en Afrique de l’ouest », le Laboratoire de recherches sur les institutions et la croissance (LINC) de l’UCAD et le Laboratoire d'économie appliquée et modélisation (LEAM) de l’UAM organisent en collaboration avec la Délégation Générale à l'Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER) un atelier de partage sur le dit projet de recherche. 

En effet, selon la Banque mondiale (2020), les pays en développement, en particulier ceux d’Afrique sub-saharienne, ont enregistré ces dernières décennies une bonne dynamique de croissance qui a suscité une expansion rapide d’une “classe moyenne globale”. Cette trajectoire propice de croissance a entrainé un accès plus important des femmes au marché du travail et à l’émergence d’une nouvelle classe moyenne, celle féminine.

L’objectif du projet lancé en mars 2021 et financé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) est d’analyser les implications de l’essor de la classe moyenne féminine sur la demande en service de garde d’enfants au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Sénégal. 
Cet atelier qui se veut un moment fort d’échanges offrira un espace de partage d’idées entre les différentes parties prenantes. Il permettra, dans le cadre de la promotion des services de garde d’enfants pour l’autonomisation des femmes en Afrique de l’Ouest, de discuter des agendas de certaines parties prenantes dont la DER qui est un des partenaires stratégiques, en sus du Bureau planification et suivi à la Direction de l'Éducation préscolaire au ministère de l’Éducation nationale (MEN), de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANPECTP) du Ministère de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants.

Les échanges se feront donc essentiellement sur la problématique de la classe moyenne féminine et ses caractéristiques en Afrique de l’Ouest, et aussi sur les interventions nécessaires en termes de promotion de service de garde d’enfants afin que les travailleurs, et en particulier les femmes, puissent bénéficier de l'émergence de nouvelles opportunités d'emploi.