Flash infos
  • L’UAM porte à la connaissance du public du démarrage, à la rentrée universitaire 2019/2020, de la première année préparatoire aux Métiers des Sciences, dans son campus de Dakar.

UFR d’Architecture, d’Urbanisme et d’Aménagement du Territoire

Dans le cadre de la réforme des universités, le Sénégal a pour ambition de construire une deuxième université dans la région de Dakar qui devrait innover dans le choix des filières pour apporter des réponses aux besoins de développement du pays. Une de ces filières novatrices devrait être l’architecture, l’urbanisme et l’aménagement le développement territorial et le patrimoine.

En effet ; le Sénégal est confronté à urbanisation et de croissance rapide. Les taux d’urbanisation sont passés de 23% en 1960, 39% en 1988 et à 46,8% en 2008. Cette urbanisation galopante s’accompagne de problèmes et de déficiences en termes d’urbanisme, d’aménagement, d’architecture, assainissement, inondation, taudis, ordures ménagères, pollution des nappes, exclusion, pauvreté urbaine etc. A cela s’ajoutent l’inégale répartition de la population ; les déséquilibres entre milieux ruraux et urbains, littoraux et continentaux qui justifient un réel besoin d’aménagement du territoire.

A l’horizon 2030, plus d’un africain sur deux résidera en ville. Cette urbanisation rapide et mal maîtrisée des capitales et autres villes historiques ainsi que les bouleversements des terroirs ruraux, s’accompagne d’une densité de construction excessive, d’une disparition de l’espace public et des équipements urbains avec une inadaptation des infrastructures, et un risque croissant de catastrophes naturelles liées au climat et aux conditions d’occupation de l’espace.

Ceci constitue un sérieux défi pour les Etats et les autorités locales et dans cette perspective de transformation accélérée, une des questions est la préservation des qualités historiques et patrimoniales des centres existants et des paysages