Flash infos
  • L’UAM porte à la connaissance du public du démarrage, à la rentrée universitaire 2019/2020, de la première année préparatoire aux Métiers des Sciences, dans son campus de Dakar.

La pandémie du coronavirus (COVID-19)

Les coronavirus sont des virus. Il est donc important d’éclaircir la notion de virus. Un virus est défini comme n’étant pas un être vivant, mais plutôt comme une particule infectieuse. Il est à noter qu’un virus est incapable de se développer en dehors d’un organisme hôte. En effet, il détourne le fonctionnement de son hôte à son profit pour pouvoir se répliquer sous forme d’autres particules. C’est la raison pour laquelle on les appelle des parasites intracellulaires obligatoires. Ils sont de très petite taille, de l’ordre du nanomètre (unité de mesure de longueur équivalant à un milliardième de mètre), au point de n’être visibles qu’au microscope électronique et non photonique. Un virus est constitué essentiellement de trois (3) parties dont deux constantes et une facultative. Les deux parties constantes sont l’acide nucléique qui peut être ADN ou ARN, mais jamais les deux en même temps, et la capside. Le constituant facultatif est l’enveloppe encore appelée péplos.

L’acide nucléique est le génome viral qui code donc la synthèse des protéines virales à l’aide des constituants des cellules hôtes infectées et parasitées. La capside est une sorte de boîte protéique dont le rôle est de protéger le génome viral. Enfin, le péplos, s’il est présent, est l’enveloppe la plus externe du virus. Selon sa présence ou non, on dit que le virus est enveloppé ou qu’il est nu.

Maintenant, qu’est-ce que le coronavirus ?

C’est un virus enveloppé dont l’acide nucléique est un ARN. Au microscope électronique, on distingue son aspect de « couronne » d’où le nom de coronavirus.  Chez l’homme, le virus peut être responsable de gastroentérites, de simples rhumes (pour la grande majorité de